A-lire
Livres et loisirs

Les vierges du soleil dans l'empire inca

 

Les "vierges du soleil", "femmes choisies" dont la vie était vouée au service de Dieu Soleil, l'empereur Inca et ses prêtres étaient regroupées dans des sanctuaires disséminés d'un bout à l'autre de l'empire.

Selon les chroniqueurs espagnols, le sanctuaire-couvent le plus important se trouvait à Cuzco à côté du temple du soleil. Les autres femmes n'avaient pas le droit de pénétrer dans ce lieu sacré. Les "vierges du soleil" étaient destinées à être sacrifiées...ou à servir, pour les plus belles d'entre elles, d'esclaves sexuelles de l'empereur.

Les vierges du soleil étaient des esclaves sexuelles

"Il est naturel, remarque Bingham, l'explorateur qui a découvert le Machu Picchu, que les femmes les plus désirables aient été vouées au culte du soleil, dans lequel les Incas voyaient une divinité bienveillante, dispensatrice de vie.(...) Aux yeux des Incas, il importait que le Dieu Soleil fût contenté de toutes les manières possibles et que ses prêtres soient servis par les plus belles jeunes femmes de l'empire. Le chroniqueur espagnol Cieza de Leon rapporte que les Vierges du Soleil étaient enterrées vivantes si on les surprenait avec un homme. L'interessé subissait le même sort

/A-lire.info/ Histoire

 

 

 

 

 

 

Focus

Valentine Zuber: le culte des droits de l'homme

Toute critique envers les droits de l'homme, même si elle est constructive, fait l'objet d'une désaprobation massive émanant essentiellement des milieux dits éclairés ou progressistes. Suite
Le culte des droits de l'homme. Gallimard. Collection Bibliothéque des sciences humaines


Vargas Llosa: le libéralisme se plie à la réalité au lieu d'essayer de forcer la réalité à se plier à lui

Le libéralisme, estime Vargas Llosa, n'est pas une idéologie, c'est à dire une religion laïque et démocratique, mais une doctrine ouverte qui évolue et se plie à la réalité au lieu d'essayer de forcer la réalité à se plier à elle". Suite
Mario Vargas Llosa. De sabres et d'utopies. Arcades. Gallimard.


Civisme au superlatif: la politique de sécurité sanitaire dans le monde transatlantique

Dans l'espoir de renforcer l'adhésion aux institutions politiques et de faire face à la désorganisation sociale engendrée par la crise épidémique, les démocraties sont de plus en plus tentées d'imposer un civisme au superlatif Suite

Patrick Zylberman. Tempêtes microbiennes. Gallimard


Finkielkraut : la défaite de la pensée

Des gestes élémentaires aux grandes créations de l’esprit, tout devient prétendument culturel et il est courant de nos jours de baptiser «culturelles» des activités « où la pensée n’a aucune part». La défaite de la pensée,essai d’Alain Finkielkraut publié en 1987 chez Gallimard n’a pas pris une seule ride et l’on pourrait facilement penser qu’il s’agit d’une réflexion sur le monde qui nous entoure.
Suite