Archives de catégorie : Ambiances

Bonne table de la Costa Brava: la Xicra de Palafrugell

A la Xicra de Palafrugell
Quelle bonne table cette Xicra de Palafrugell, un vrai restaurant espagnol – pardon, il faut dire maintenant « catalan »- comme on les aime, avec une cuisine de produits sincère et goûteuse qui remettra du baume au coeur à tous ceux qui reviendront écoeurés du bétonnage de la Costa Brava.

On y passerait bien le début de l’après midi comme à l’époque où les déjeuners se terminaient, en Catalogne comme dans le reste de l’Espagne, dans les vapeurs de cigare, le verre de Carlos Tercero à la main. Mais c’est fini, les contrôles d’alcoolémie sont encore plus nombreux qu’en France. Alors on ne tentera pas le diable, et l’on se contentera de ce superbe déjeuner.

Les beignets de morue du restaurant Xicra de Palafrugell

Des beignets de morue, d’une étonnante légèreté, et une lotte ( Rape) à la Donostiarra, sauce au beurre et ail, un grand classique de la cuisine espagnole. A noter que l’on accommode de la même manière le Besugo, une grande daurade d’Espagne. Mais il y a plein d’autres choses, à la carte ou au menu, à des prix très raisonnables.

Au restaurant la Xicra de Palafrugell

Un bon déjeuner à l’ancienne, dans un cadre agréable: cette Xicra ( Petite tasse) est considéré par les gastronomes locaux comme le meilleur restaurant de Palafrugell. Une bonne table de Catalogne, sans hésitation. Attention, il s’agit de Palafrugell ville et non du bord de mer.

Carrer Sant Antoni, 17, 17200 Palafrugell, Province of Girona, Espagne
+34 972 30 56 30

Lac de Patagonie

En route vers le Cap Horn

En route vers le Cap Horn au milieu des glaciers du grand sud chilien…

Les bâtiments de croisière qui font ce périple dans les fjords du sud-chilien ressemblent davantage à de gros yachts qu’à des paquebots. Chaque matin, et chaque après midi les passagers partent en excursion sur de petits dinghies qui zigzaguent entre les blocs de glace. Paysages vierges et vues inoubliables et authenticité garantie. C’est bien l’un des rares coins du monde qui n’est pas – encore – envahi par les touristes.
A Punta Arenas, d’où l’on part au Chili pour cette croisière vers le Cap Horn, le vent est parfois si fort qu’il est pratiquement impossible de circuler dans la rue pour ceux qui n’y sont pas habitués. La croisière en bateau dure de 3 ou 4 nuits entre le Chili et l’Argentine ( Ushuaïa) ou vice versa, et toutes les cabines sont similaires, les plus onéreuses se trouvant à l’étage supérieur. La salle à manger est commune à toutes les classes. La cuisine excellente est sans prétention ( ce qui est un avantage en Amérique Latine). Les boissons alcoolisées sont gratuites. Excellents vins chiliens et cocktails.
On découvrira un monde de silence, tout en blanc pur nuancé de bleu, celui de glaciers millénaires que l’on contemple sans se lasser depuis le pont du Mare Australis. La mer, immobile semble huileuse, figée … Normal : la température avoisine les -1 et des petits blocs de glace, asiles temporaires pour les rares cormorans, le confirment. Le glacier Pia, l’un des plus beaux, est un monstre de glace qui semble tomber à pic au fond de l’eau. Il donne la pleine mesure de cette Terre de Feu immense.
L île d’Horn est une langue de terre pelée, battue par les vents qui scelle la rencontre de l’océan Pacifique avec l’Atlantique. La pluie et le vent d’Ouest, malédiction des marins, renforcent l’impression de désolation et le sentiment de vivre une expérience unique et inoubliable. On jette l’ancre dans un semblant de crique où la houle se fait plus conciliante.. .Il est 6h du matin et les zodiacs, l’un après l’autre, se frayent un passage jusqu’en bas d’un promontoire équipe d’un escalier rudimentaire conduisant jusqu’au fameux Cap Horn.

Enregistrer

Enregistrer

Chili: à la découverte de San Alfonso porte d’entrée de la Cordillère des Andes

San Alfonso près de Santiago du Chili est sans doute l’un des plus jolis villages de la Cordillère des Andes.

Peu connu du grand public, il offre de magnifiques spectacles au lever et au coucher du soleil car il est encaissé dans un canyon du Cajon del Maipo, le long d’un torrent boueux où l’on peut pratiquer le rafting. Mais la principale distraction est de monter à cheval ( nombreuses possibilités de location sur place ) et d’explorer les premiers contreforts des Andes. Il est préférable de se faire accompagner d’un guide. La Cascada de las Animas, un centre de loisirs offrant des hébergements, propose d’intéressantes formules tout compris.

L’un des lodges les plus spectaculaires est le Lodge Andino à quelques kilomètres du village, dans le lieu-dit El Ingenio. C’est une maison de maître transformée en lodge de luxe, où l’on peut  arriver en hélicoptère, mais il n’est malheureusement pas toujours facile de contacter la réservation de l’établissement. Mais si vous avez cette chance, n’hésitez pas . Continuer la lecture

Draguignan: la brasserie Mille Colonnes

La salle de la Brasserie Mille Colonnes de Draguignan

La Brasserie Mille Colonnes de Draguignan dans le Sud de la France

Incroyable ambiance dans cette brasserie Vintage des Mille colonnes de Draguignan, que l’on découvrira sans peine à quelques dizaines de mètres de la place du marché. Une salle aux murs tapissés de miroirs, et une terrasse extérieure sur une jolie petite place tranquille.

On y sert une bonne cuisine maison sans prétention. Ce qui est bien agréable, compte tenu du nombre de restaurants, en France, qui veulent vous faire avaler de la cuisine »inventive » à prix d’or. Au menu, de la viande bien sur, mais également du poisson, comme de la daurade ou du loup, des poissons typiquement méditerranéens. Les habitants du quartier viennent  le matin y lire leur journal en buvant un capuccino en terrasse. Cette Brasserie mille colonnes est une adresse vintage à privilégier pour tous ceux qui privilégient  l’authenticité.
Sa construction remonte au 15e siècle. C’est à cette époque qu’un certain Etienne Cavalier acheta pour la rénover une vieille bâtisse à l’emplacement actuel de la brasserie. Il la transforma en une auberge  » Les trois rois » qui allait devenir l’une des meilleures de la région. Elle fut débaptisée  en 1760, pour devenir le Café des Mille Colonnes (maintenant Brasserie les Mille Colonnes) en raison des miroirs qui tapissaient les murs, renvoyant à l’infini les images des deux colonnes du bar.

Les mille colonnes. 2 place aux herbes. Draguignan. Tel: 04 94 68 52 58