Archives de catégorie : Provence

Provence: explorer le Centre-Var depuis Lorgues

La vieille ville de Lorgues en Provence

A Lorgues en Provence

A 4h 20 de Paris par le TGV, Lorgues, gros bourg de Provence, a conservé charme et authenticité

Lorgues est un village qui vit toute l’année, presque une petite ville qui se donne des airs d’Aix en Provence avec son boulevard de la République bordé de cafés et de restaurants qui traverse la localité d’Est en 0uest.

On y découvrira de beaux hôtels particuliers construits au 17 e siècle au delà du centre urbain primitif jadis enfermé dans des remparts du 14e ou du 15e. La localité à l’écart des embouteillages de la côte a bien évolué au cours des dernières années. Continuer la lecture

Ma belle Provence

A Flayosc petit village du Var

A Flayosc petit village du Var

Il y a la Provence des embouteillages, des villages envahis par des hordes de touristes, des restaurants pseudo-gastronomiques, mais il y a aussi une autre Provence: des dizaines et des dizaines de villages ou de petites villes qui ont gardé leur charme et leur authenticité et des bistrots servant une bonne cuisine de grand-mère sans sacrifier aux modes. Continuer la lecture

Un guide sur les villages de Provence

Un guide sur les villages de Provence

De l’arrière pays-varois au Vaucluse, voici chez Gallimard dans la collection Géoguide la Provence des villages. Difficile de trouver un meilleur compagnon pour aller à la rencontre de régions qui échappent encore, partiellement, même pendant les mois d’été, au tourisme de masse.

Comme la Dracénie par exemple autour de Draguignan  » un monde secret, peu fréquenté, explique le guide, où les villages tantôt émergent d’un océan de vignes, tantôt sont perchés modestement sur des collines entre guarrigues et maquis ». Voici donc les villages de la région, Flayosc, Tourtour, Villecroze, Lorgues et beaucoup d’autres, comme les Arcs-sur-Argens où l’on passe souvent sans s’arrêter alors que la colline qui domine l’aglomération est couronnée par un quartier médiéval et les ruines d’un château du 13e siècle. Continuer la lecture

Un vendeur de truffes en Provence

Aups dans le Var

Images d’Aups dans le Haut-Var. Son marché de la truffe d’hiver est renommé dans toute la France, mais on y vend également de la truffe en été.

Voici quelques images de cette belle petite ville du Var où l’on ne regrettera pas de s’arrêter quelques heures….pour son marché mais aussi pour la richesse architecturale de la vieille ville qui mériterait que l’on se préoccupe plus activement de sa conservation.

Dans la vieille ville d'Aups

Aups dans le Var

Boutiques à Aups

Enregistrer

Enregistrer

La Provence de Giono

Moustiers-Sainte-Marie
« Je conseille(…) de venir vers minuit, quand tout le monde dort, écouter sur la place de Moustiers le bruit du torrent qui joue dans les échos de son ravin. Pendant le jour on ne l’entend pas, et, soudain, après l’avoir entendu, on comprend avec un étonnement émerveillé que les rochers, les cyprès, les oratoires, les chapelles et les croix sont en matière véritable et que le metteur en scène est Dieu ». Et Giono poursuit  » A partir d’ici, la somptuosité du décor n’en finit pas. Nous sommes aux portes de ce qu’on appelle vulgairement les « gorges du Verdon » »

Rien de mieux pour se promener en Provence que de mettre dans sa poche le petit livre d’Henri Godard, intitulé simplement Provence et qui reprend les textes écrits par Giono sur sa chère région.

Giono n’est plus romancier mais témoin.  » Il s’exprime en tant que natif de Manosque, ecrit Godard, et au nom de la familiarité de toute une vie avec la Provence. Ses qualités d’écrivain sont ici au service de ce témoignage ». Un index des noms de lieux facilite la lecture.
Jean Giono. Provence. Collection Folio de Gallimard

La fin du village

Cadenet village du Luberon

La fin du village une étude du sociologue Jean Pierre Le Goff paru chez Gallimard vous en apprendra bien plus sur les villages de Provence que tous les guides de tourisme. Car cette étude sur Cadenet, un village du Lubéron, montre comment un petit village provençal, devenu un gros bourg, avec l’arrivée d' »étrangers » ou perçus comme tels montre de l’intérieur les racines du « mal-être » français, un phénomène décrit dans le détail pour Cadenet mais qui peut s’appliquer à de nombreux villages de France, en Provence et au delà.
A l’heure du changement et de la mondialisation, estime Le Goff, le « village » continue d’être présent dans la mémoire et l’imaginaire des Français. Mais le divorce entre le mythe et la réalité n’a jamais été aussi flagrant. A l’ancienne collectivité a succédé un nouveau monde bariolé où individus, catégories sociales, réseaux et univers mentaux coexistent dans un même espace dépourvu d’un avenir commun.
A noter que cet ouvrage se lit facilement et n’a pas la sécheresse de beaucoup d’études du CNRS

Jean-Pierre Le Goff. La fin du village. Gallimard

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Eglise du vieux Cannet-des-Maures

Le Vieux-Cannet, village médiéval du Cannet-des-Maures

Le nom du Cannet-des-Maures évoque en général pour ceux qui dévalent l’autoroute du soleil en direction de Nice une sortie d’autoroute sans grand intérêt, si ce n’est pour s’enfoncer dans les terres du Var, mais c’est sans compter sur le Vieux-Cannet un éblouissant village fièrement posé sur un piton à quelques kilomètres du village « moderne ».

Une splendeur: ce Vieux-Cannet ne compte que quelques dizaines d’habitants et domine fièrement la plaine des Maures. Au nord du village, la vue depuis une table d’orientation porte jusqu’à Lorgues, Tourtour, ou Flayosc.
Ruelles pavées et fleuries, église du 11e siècle, restes d’enceintes enceintes fortifiées, le vieux village médiéval du Cannet des Maures est classé depuis 1934. Sa construction date du 11e siècle lorsqu’il fallait se protéger des invasions des Sarrasins.

Enregistrer

En montant vers la vieille ville de Carcès

Carcès la méconnue…

Carcès est l’une des plus jolies petites villes du Var et peut-être aussi l’une des plus méconnues.

Ce gros bourg a un charmant centre urbain, avec des commerces bien vivants, un centre ville avec de belles façades typiques de l’architecture provencale, et un quartier médiéval bien conservé avec le château des Pontevès l’une des familles les plus puissantes de Provence du 13e au 17e siècle. Dans la ville, certaines maisons sont encore protégées du froid et du mistral par des pans de tuiles vernissées en façade.

A Carcés dans le donjon des Ponteves

A Carcés dans le donjon du château des Ponteves

Enregistrer

Sillans-la-cascade et ses remparts

A Sillans-la-cascade

A Sillans-la-cascade

Sillans-la-cascade dans le Centre-Var a bien d’autres choses à offrir que sa cascade.

Son quartier médiéval est presque entièrement entouré d’un formidable rempart et de tours crénelées qui pourraient  servir de cadre à un film de cape et d’épée se déroulant au Moyen-age. On s’y promène avec plaisir. Et sa célèbre cascade vaut le détour.

Sillans-la-Cascade est un lieu d’excursion très plaisant d’autant plus qu’il y a plusieurs sympathiques bistrots et restaurants pour y faire halte, notamment l’hôtel Restaurant Les Pins, dont le Pot-au-feu des mers au pistou et safran est connu dans toute la région.

Seule ombre au tableau, les difficultés de stationnement pendant l’été en juillet-aout…