Archives de catégorie : Draguignan

Draguignan: la brasserie Mille Colonnes

La salle de la Brasserie Mille Colonnes de Draguignan

La Brasserie Mille Colonnes de Draguignan dans le Sud de la France

Incroyable ambiance dans cette brasserie Vintage des Mille colonnes de Draguignan, que l’on découvrira sans peine à quelques dizaines de mètres de la place du marché. Une salle aux murs tapissés de miroirs, et une terrasse extérieure sur une jolie petite place tranquille.

On y sert une bonne cuisine maison sans prétention. Ce qui est bien agréable, compte tenu du nombre de restaurants, en France, qui veulent vous faire avaler de la cuisine »inventive » à prix d’or. Au menu, de la viande bien sur, mais également du poisson, comme de la daurade ou du loup, des poissons typiquement méditerranéens. Les habitants du quartier viennent  le matin y lire leur journal en buvant un capuccino en terrasse. Cette Brasserie mille colonnes est une adresse vintage à privilégier pour tous ceux qui privilégient  l’authenticité.
Sa construction remonte au 15e siècle. C’est à cette époque qu’un certain Etienne Cavalier acheta pour la rénover une vieille bâtisse à l’emplacement actuel de la brasserie. Il la transforma en une auberge  » Les trois rois » qui allait devenir l’une des meilleures de la région. Elle fut débaptisée  en 1760, pour devenir le Café des Mille Colonnes (maintenant Brasserie les Mille Colonnes) en raison des miroirs qui tapissaient les murs, renvoyant à l’infini les images des deux colonnes du bar.

Les mille colonnes. 2 place aux herbes. Draguignan. Tel: 04 94 68 52 58

Draguignan Vintage

Dans la vieille ville de Draguignan et son ambiance Vintage

Une authentique ambiance vintage encore méconnue du tourisme de masse: la vieille ville de Draguignan, dans le sud de la France, à une heure de route environ de l’aéroport de Nice.

La vieille ville de Draguignan, dans le Sud de la France, est restée dans son jus: les immeubles ont été restaurés avec soin, les rues sont propres, et les cafés terrasse accueillants. Voila un bel exemple de mise en valeur d’un patrimoine qui n’est pas défiguré par les habituels vendeurs de colifichets qui encombrent en général les rues des endroits touristiques. C’est un quartier qui vit, avec ses épiceries, ses boucheries, et ses boulangeries. Comme c’était la norme jadis en France, il y a quelques dizaines d’années, avant la destruction du petit commerce par les grandes surfaces. Ajoutez à cela, les deux marchés hebdomadaires sur la Place du marché, le mercredi et le samedi, et vous aurez envie d’y flâner quelques heures. Continuer la lecture