Archives de catégorie : Riez

Les mille visages de la Provence

Au centre de Riez ville de Provence

Au centre de Riez ville de Provence

Comme l’a écrit Jean Giono, l’un des écrivains les plus célèbres de la Provence, la Provence présente mille visages, mille facettes, mille personnalités et il est vain de la décrire comme un phénomène unique et indivisible. Mais les morceaux de puzzle qui constituent cette région ont un point commun : les oliviers, les cigales, la lavande, la flore, la vigne, le soleil et… la joie de vivre. Giono ajouterait sans doute l’ombre, car les vrais provençaux redoutent les rayons du soleil.

On dit que là où souffle le Mistral, ce vent violent qui déboule de la vallée du Rhône vers la mer, on est en Provence ce qui n’est pas tout à fait exact, car ce vent qui porte le nom du grand poète Frédéric Mistral, ne souffle pas, ou peu, sur la Côte d’Azur qui fait pourtant partie du puzzle provençal.

En revanche il souffle fort à Nîmes, ville soeur d’Arles, qui ne fait pas partie de la Provence officielle, bien que Frédéric Mistral, né à une vingtaine de kilomètres de la cité romaine, l’inclue dans sa région natale, Maillane dans le pays d’Arles, qui se veut « l’âme de la Provence ».

Giono avait raison. Il existe une dizaine de Provences, toutes différentes. Manosque, par exemple,  n’a rien à voir avec avec la Camargue, ni avec celle de la Côte d’Azur, du Luberon ou  de la Drôme provençale…

La Provence profonde, la vraie, a son épicentre dans un rectangle Avignon, Arles, Aix, Manosque et au Nord de la Côte d’Azur, jusqu’au Luberon et au plateau du Vaucluse. Sans oublier bien sûr Saint-Tropez et sa campagne provençale, un cas bien à part.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Au centre de Riez

Riez dans le Haut-Var

Riez a tout pour séduire. L’atmosphère provençale de son cours. Sa vieille ville colorée. Et ses boutiques, « bien de chez nous ». Sans oublier, pour les amateurs de ruines antiques, les restes d’un temple romain aux impressionnantes colonnes.

Café du matin à Riez