Archives de catégorie : Saint-Tropez

la Ferme d’Augustin: la ferme provençale de Saint-Tropez

A la ferme d'Augustin de Saint-Tropez

Le salon de la ferme d’Augustin

Entre attrape-nigauds et bling bling pas facile de dénicher à Saint-Tropez un hôtel vraiment provençal, mais on en a finalement trouvé un: la Ferme d’Augustin, une « ferme » provençale à la sauce tropézienne  avec des prestations de qualité.

La Ferme d’Augustin fut ouverte dans les années 50 par Augustin, le père de Ninette l’actuelle propriétaire. On accueillait alors à déjeuner quelques hôtes de passage qui y restaient parfois dormir. Dans les années 80, les bâtiments furent agrandis et restaurés en leur conservant le style maison de famille.
La plupart des résidents de la Ferme d’Augustin dinent le soir sur place.La Ferme propose des plats simples et gouteux avec des légumes qui ont du gout, des poissons et d’excellentes viandes que l’on sert grillées. Sans compter les magnifiques hors d’oeuvres. De la belle cuisine méditerranéenne sous le ciel étoilé de Provence.

La Ferme d’Augustin de Ramatuelle est en quelque sorte l’archétype du charme tropézien. A dix minutes en voiture du centre de Saint-Tropez, cet hôtel de luxe est à quelques centaines de mètres de la plage de Tahiti, au début de la longue bande de sable de la célèbre plage de Pampelonne. Un ensemble disparate de plusieurs bâtiments sans aucune unité architecturale avec une quarantaine de chambres allant de la plus simple à la suite vue mer. Et c’est pourtant une adresse « vraiment » exceptionnelle, on va vous dire pourquoi.

C’est dans les années 50, qu’Augustin, père de Ninette l’actuelle propriétaire, ouvrait sa table à quelques hôtes de passage qui y restaient parfois dormir. Dans les années 80, les bâtiments furent agrandis et restaurés en leur conservant le style maison de famille et la Ferme d’Augustin ressemble maintenant à un petit village.

Rien de léché dans la décoration: la ferme d’Augustin, qui n’a pas besoin comme d’autres hôtels de Saint-Tropez de faire de l’événementiel pour asseoir sa réputation, est à l’antithèse de l’ambiance « Côté Sud »(nom d’une revue de décoration française). Pas besoin de bureau de Com spécialisé « luxe » ou « art de vivre »: on ne vous vend pas ici du pseudo style tropézien, on vous propose de vivre tout simplement à la manière tropézienne, autour des valeurs qui continuent à attirer le monde entier dans le petit village. Authenticité, calme, qualité, nonchalance, raffinement..

La Ferme d’Augustin est un hôtel pour « initiés » qui connaissent bien Saint-Tropez ou sont attirés par son art de vivre et désireux de le pratiquer. Même en plein mois d’Aout, alors que le tourisme de masse sévit sur la Côte d’Azur, on jouit à la Ferme d’un calme royal. Il y a des bancs dans les allées du jardin, la piscine est dissimulée dans la verdure, avec des tables un peu partout, pour s’asseoir, jouer aux cartes, prendre un verre, ou bouquiner. Et un service omniprésent, qu’on ne remarque même pas, souriant et accueillant.

Et pour couronner le tout, un restaurant qui donne envie de prendre tous ses repas sur place. Une cuisine maison, des grillades, des salades, des spécialités provençales, avec des légumes de la propriété. Les tomates ont du goût, et les côtes de boeuf sont parfaitement grillées. « Jugosas »,comme on dit en Amérique du sud, saisies à l’extérieur et saignantes au milieu.

A noter, par souci d’objectivité, que les chambres les moins chères n’ont pas de vrais fenêtres et sont éclairées par des portes-fenêtres donnant sur les allées du jardin. Elles sont bien climatisées, mais assez exiguës, ce qui n’est pas gênant pour un très court séjour, mais peut se révéler un peu difficile à supporter pour un séjour plus long, d’autant plus qu’on est  obligé, en été, en raison de la chaleur, de dormir avec la climatisation porte-fenêtre fermée. Bref ce n’est vraiment pas l’idéal…

Enregistrer

Saint-Tropez et l’esprit tropézien


La terrasse de Sénéquier à Saint-Tropez

La terrasse de Sénéquier à Saint-Tropez

L’esprit tropézien est-il en voie de disparition

L’esprit tropézien est-il une espèce en voie de disparition? Peut-être, car les nouveaux riches des pays émergents qui font vivre Saint-Tropez ont un autre cadre de référence ..les nouveaux riches chinois mélangent ainsi parfois les grands crus de Bourgogne avec du coca cola. Mais en dépit de tout cela, chaque année, Saint-Tropez fait toujours vibrer l’été. Existe t-il un style,un esprit tropézien? Saint-Tropez, est synonyme de fiesta nonchalante, de sexe et d’argent facile et assume son statut. Jet-setters, écrivains à succès, financiers internationaux, hommes politiques, toute la planète – ou presque- succombe à son charme. On se déplace en hélicoptère, on amarre son yacht devant la plage de Pampelonne pour déjeuner au Club 55 de sardines fraîches- ou de homard – avec le rosé du patron ou du Dom Pérignon. Milliardaires, riches et moins riches, se retrouvent tous sur les plages privées de Pampelonne, avec les plus belles filles du monde. C’est ça l’esprit tropézien.. Continuer la lecture

Deux plats emblématiques du Club 55 de Saint-tropez: sardines grillées et anchoïade

Le club 55 de Saint-Tropez en été

Le Club 55 de Saint-Tropez en été

Les sardines grillées et l’anchoîade de crudités sont deux plats emblématiques du Club 55 de Saint-Tropez.

On peut évidemment commander du homard ou des pièces de viande au Club 55 de Saint-Tropez – qui soit dit en passant ferme le 1er Novembre – mais les plats les plus tropéziens de ce célèbre restaurant de plage de Pampelonne, près de Saint-Tropez,sont les plats les plus simples. Continuer la lecture

Le meilleur hôtel de Saint-Tropez: l’hôtel de la Ponche

L’hôtel de la Ponche à Saint-Tropez est le meilleur hôtel de Saint-Tropez: on vous explique pourquoi.

Ce petit hôtel qui existe depuis des décennies est devenu l’un des hôtels de luxe de Saint-Tropez. Son site internet surfe sur les célébrités qui y ont résidé, mais ce n’est pas l’essentiel. L’hôtel de la Ponche se trouve en plein centre de Saint-Tropez à quelques minutes à pied de tous les endroits névralgiques du célèbre village. C’est celà l’atout de l’hôtel, et l’une des raisons pour lesquelles c’est vraiment le meilleur hôtel de Saint-Tropez. Mais ce n’est pas la seule.

En dormant à l’hôtel de la Ponche, pas de problème pour passer une soirée tropézienne, boites, restaurants, et cafés, sont à quelques minutes à pied de distance et les chambres sont insonorisées, ce qui est un bon point, car Saint-Trop de nuit, n’est pas spécialement recommandé pour les amateurs de silence. L’hôtel a de très belles suites avec des terrasses vue mer, et des prix conséquents, mais les chambres les moins chères, quelques centaines d’euros quand même, sont très confortables, avec une décoration soignée, dans les tons chauds de la Provence. Il y a également un service de voiturier qui prend votre voiture à l’arrivée et la stationne dans un garage fermé. Autre avantage de dormir dans cet hôtel: vous pourrez facilement aller aux plages de Pampelonne où se trouvent les célèbres restaurants de plage de Saint-Tropez, comme le Club 55. Il y a des embouteillages monstre pour aller à Saint-Tropez en saison à partir de 8H30 du matin, mais la circulation est encore assez fluide pour en sortir vers 11 heures. En dormant à l’hôtel de la Ponche, ce sera donc de ce point de vue la belle vie… Pas de problème pour arriver en fin de matinée sans trop de tracas sur les matelas des plages tropéziennes…

L’hôtel de la Ponche est le meilleur hôtel de Saint-Tropez, et si le sujet vous intéresse deux livres lui ont été consacrés aux Editions du Cherche Midi.

Le club 55 à Saint-Tropez

Le club 55 de Saint-Tropez

Le Club 55, sur la plage de Pampelonne, est depuis des années le meilleur restaurant de plage de Saint-Tropez. Pourquoi? Parce que ce restaurant est non seulement agréable et pratique des prix tout à fait raisonnables pour la région, mais aussi parce qu’il est dirigé depuis des années par une équipe de professionnels, Patrice de Colmont, le propriétaire, en tête. Une organisation parfaite qui ne s’est jamais démentie au cours des années.

LA CUISINE.

Le Club 55 n’a jamais prétendu être un restaurant gastronomique. On vous y sert des plats simples avec de bons produits et pour toutes les bourses. Eh oui ! Personne par exemple ne vous fera de remarque si vous partagez avec trois autres convives en entrée une corbeille de légumes avec une sauce aux anchois. Vous pourriez également commander tout simplement un plat de moules. Et pour continuer, des sardines grillées. Elles sont toujours excellentes. Mais vous pouvez également faire chauffer la carte de crédit, avec des poissons entiers et des langoustes grillées….La tarte tropézienne en fin de repas est très légère. Et le vin maison( blanc, rosé, ou rouge) est impeccable. Qui dit mieux? Continuer la lecture

La ferme d’Augustin, archétype du charme tropézien

La ferme d'Augustin de la presqu'île de Saint-TropezLa Ferme d’Augustin de Ramatuelle est l’archétype du charme tropézien. A dix minutes en voiture du centre de Saint-Tropez, cet hôtel de luxe est à quelques centaines de mètres de la plage de Tahiti, au début de la longue bande de sable de la célèbre plage de Pampelonne. Un ensemble disparate de plusieurs bâtiments sans aucune unité architecturale avec une quarantaine de chambres allant de la plus simple à la suite vue mer. Et c’est pourtant une adresse « vraiment » exceptionnelle, on va vous dire pourquoi.

Continuer la lecture

Les embouteillages de Saint-Tropez

Comment ne pas rester bloqué dans les embouteillages de Saint-Tropez? Pour éviter une partie des embouteillages aux entrées et sorties de Saint-Tropez, il suffit de respecter certaines tranches horaires. Aller sans problème en voiture à la Place des Lices, en plein mois d’aout, est tout à fait possible en arrivant sur place à 8h et demi, 9h du matin.

Les rues et les terrasses de café sont presque désertes et vous pourrez même vous garer sans problème dans l’une des rues adjacentes. Y aurait-il donc une recette miracle pour entrer ou sortir du plus célèbre village de la côte d’Azur? Continuer la lecture

Saint-Tropez: 48 heures pour devenir tropézien

Sénéquier en hiver

Suivez ces conseils et vous deviendrez un vrai tropézien en moins de 48 heures.

Au delà, soit vous quitterez en maugréant ce petit port de Provence, soit vous déciderez de vous y établir jusqu’à la fin de vos jours.
L’essentiel est d’abord de réserver dans un hôtel qui soit dans le centre ville. Et là, vous n’avez guère le choix si vous voulez le meilleur. C’est soit l’hôtel de la Ponche, soit l’Hôtel Byblos. Tous les deux sont bien connus des tropéziens et ne sont pas bon marché. Mais ils sont merveilleusement situés tous les deux. Notre préférence va à l’hôtel de la Ponche, non que le Byblos soit moins confortable, mais tout simplement parce que l’hôtel de la Ponche est moins tape a l’oeil que le Byblos. Plus petit, plus raffiné en quelque sorte. Un hôtel pour connaisseurs, à quelques minutes de marche à pied du port et qui dispose d’un garage. Circuler en voiture en saison à Saint-Tropez est impraticable.

Première soirée à Saint-Tropez

Avant d’aller dîner, allez prendre un apéritif chez Sénéquier. Apéritif obligatoire pour cette région de la France: le Pastis, mais si vous voulez déboucher une bouteille de Champagne, Sénéquier a tout ce qu’il vous faut. Le Champagne rosé est très agréable par les chaudes soirées d’été dans le Var. C’est le café terrasse le plus célèbre du coin, installé sur le quai où sont amarrés les Yachts et les garçons sont de nouveau aimables – ce qui n’était pas toujours le cas auparavant, le meilleur point d’observation pour regarder la faune locale.

Vue sur les Yatchs

Cela vaut le coup d’oeil: yachts ( ils sont souvent loués, et les passagers qui prennent un verre sur le pont, ne sont pas tous milliardaires…), jolies filles…et cet inimitable « style » tropézien: une peau bronzée, un jean, et un air « revenu de tout », la bouche légèrement entrouverte pour les plus snobs des dames. Allez dîner vers 22 heures, pour avoir de l’ambiance. Sur le port bien sur, au Girelier par exemple qui sert une honorable cuisine de la mer. Le Loup est le poisson typique de la région mais attention à la facture si vous choisissez des poissons ou du homard entier, ils sont facturés au poids. Et cela monte très rapidement… Après le dîner, si vous réussissez à entrer, terminez la soirée au Papagayo, colonisée maintenant par les milliardaires des pays émergents.

Premier jour à Saint-Tropez

Partez pour Pampelonne, cette longue plage de sable fin qui fait la célébrité de la ville.En ne partant pas trop tard de Saint-Tropez, vous trouverez sans problème de la place au parking de plage à quelques dizaines de mètres de l’entrée du Club 55. Car c’est là bien sûr que vous aurez réservé votre table ( vers 2 heures de l’après midi, pour avoir de l’ambiance), ainsi que vos chaises longues et vos parasols pour profiter de la journée. Le Club 55 est le top du top à Pampelonne mais c’est un endroit très professionnel et qui…ne vous ruinera pas, si vous commandez par exemple leurs délicieuses sardines fraîches grillées. Mais ils ont également des homards grillés et du champagne. Une petite sieste? Et en avant pour le dîner du deuxième soir.Pour changer d’ambiance, allez donc à l’ Auberge des Maures. Il y a de beaux poissons et d’appétissantes pièces de viande grillées à la braise. Et également un menu plus modeste, si vous regardez à la dépense.

Deuxième jour à Saint-Tropez

Vous commencerez bien sur par aller à Pampelonne, mais n’y restez pas toute la journée, à moins d’être venu là pour un séjour balnéaire, ou de connaître déjà Saint-Tropez. Allez y de 9 heures du matin ( la plage sera presque déserte) jusqu’à 11 heures lorsque la foule commence à arriver et à 11 heures partez vers Ramatuelle, pour bien comprendre ce qui fait le caractère exceptionnel de Saint-Tropez. Un paysage vierge qui n’a pas été détruit par l’urbanisation, des champs de vigne et d’oliviers et quelques superbes maisons, souvent installées dans d’anciennes maisons de paysans, achetées à prix d’or. C’est magnifique. Ramatuelle est victime de son succès et a perdu pas mal de son charme mais Gassin, un peu plus loin, est charmant. Et le dîner? Pourquoi ne pas aller tout simplement chez Sénéquier, prendre une salade composée?

Le château Barbeyrolles de Saint-Tropez

Dans la presqu’île de Saint-Tropez

Pétale de rose », le nom fait rêver: c’est le rosé du Château Barbeyrolles, un lieu préservé de la presqu’île de Saint-Tropez.

Il est né de l’assemblage de huit cépages avec une dominante de grenache (48%) de mourvèdre ( 22%) et de cinsault (20%) donnant un vin délicat aux arômes floraux.

Le nez mêle fruits rouges et agrumes, avec une touche de poivre. L’ensemble est très réussi, rond et complexe, délicat et persistant en bouche, c’est un vin très agréable que l’on peut boire à l’apéritif mais également pour accompagner le repas. Et que l’on trouve bien sûr dans les beaux restaurants de plage de Pampelonne, comme le club 55, où il accompagnera avec bonheur des sardines grillées. Eh oui!! le bistrot le plus chic de Saint-Tropez sert une cuisine toute simple, mais goûteuse – bien meilleure que beaucoup de restaurants pseudo gastronomiques du coin.

Site du Château Barbeyrolles

Enregistrer

Enregistrer