Archives de catégorie : Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande: balades à Auckland

Au centre d'Auckland

Au centre d’Auckland en Nouvelle-Zélande

Pour qui sait éviter les hordes de touristes qui débarquent par milliers des bateaux de croisière et se précipitent près de Queenstreet dans les magasins freeshop, Auckland sera bien plus qu’une ville d’étape. On y découvrira un pays aimant la vie, avec une ambiance sui generis, mélange de monde anglo-saxon et latin. Restaurants en bord de mer, cuisine de tous les continents,terrasses à l’air libre, dans un environnement reposant pour l’oeil. Un dépaysement garanti avec certains pays européens.

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande est tournée vers l’océan pacifique, la voile et le yachting, avec une atmosphère détendue qui charmera tous les visiteurs. Les Néo-Zélandais prennent le temps de vivre. « C’est moins stressant qu’à Séoul, moins compétitif » explique un chauffeur de taxi sud coréen venu travailler dans la ville.

La Nouvelle Zélande est un pays d’immigration. »C’est pas bon, actuellement, en France » explique un jeune garçon d’Amiens, travaillant comme serveur dans un beau restaurant du port. Continuer la lecture

A Auckland, en Nouvelle-Zélande, on aime la vie

Vue de nuit de l'un des bassins du port d'Auckland

Vue de nuit de l’un des bassins du port d’Auckland

Pour qui sait éviter les hordes de touristes qui débarquent par milliers des bateaux de croisière et se précipitent près de Queenstreet dans les magasins freeshop, Auckland sera bien plus qu’une ville d’étape. On y découvrira un pays aimant la vie, avec une ambiance sui generis, mélange de monde anglo-saxon et latin. Restaurants en bord de mer, cuisine de tous les continents,terrasses à l’air libre, dans un environnement reposant pour l’oeil. Un dépaysement garanti avec certains pays européens.

La Nouvelle Zélande est un pays d’immigration et le personnel dans les restaurants et les hôtels de la ville est souvent composé de jeune expatriés venant d’Europe, d’Asie ou d’Amérique du Sud, arrivés au pays avec un contrat de travail temporaire, mais bien décidés à y rester pour tenter leur chance. » C’est pas bon, actuellement, en France » explique un jeune garçon d’Amiens, travaillant comme serveur dans un beau restaurant du port. « Ici, en Nouvelle-Zélande, on a des perspectives ». Il a comme beaucoup d’autres, une fiancée néo-zélandaise, ticket d’entrée en cas de mariage ou de vie commune, pour un visa de séjour et de travail permanent. Continuer la lecture

Safaris aériens en Nouvelle-Zélande

Pour explorer en Nouvelle-Zélande des volcans ou des lieux difficilement accessibles par la route, la meilleure formule est de planifier un safari aérien. Cette activité est très développée en Nouvelle-Zélande et facile à organiser.

Depuis Rotorua, par exemple, à 230 kms au sud d’Auckland, dans l’ile du nord, demandez à survoler les « portes de l’enfer » où les célèbres Kahahi falls, sont les plus importantes chutes thermales de l’hémisphère sud.

Les safaris aériens- une formule évidemment très onéreuse – permettent d’apprécier pleinement les magnifiques paysages de la Nouvelle-Zélande,sans la pollution du tourisme de masse.

Safaris aériens en Nouvelle-Zélande

Gastronomie néo-zélandaise: le jarret de mouton de Whitianga

Fastfood en Nouvelle-Zélande
Un solide gaillard musclé come un boeuf dévore d’énormes hamburgers à étages dégoulinant de sauce et son maillot de corps laisse échapper des bras noueux agrémentés de larges tatouages. Sa compagne de table a la même corpulence et tous les deux sirotent de la Corona avec une tranche de citron glissée dans le goulot de la bouteille. Le restaurant est plein: au Wild Hogs, à Whitianga, une station balnéaire de la péninsule de Coromandel, en Nouvelle-Zélande, on ne plaisante pas avec la cuisine. Continuer la lecture

Nouvelle-Zélande: le meilleur et le pire en Bed et Breakfast

Nouvelle-Zélande: les guides de Bed and Breakfast proposent le pire et le meilleur

L’un des passe-temps favoris des néo zélandais est d’ouvrir chez eux un « lodge » pour accueillir les touristes: sur le papier ou sur le net, ce sont tous de superbes lieux de villégiature,mais une fois arrivé sur place, on découvre parfois que la spectaculaire vue mer existe bien mais que les chambres sentent le renfermé et que les canapés sont bons à jeter à la poubelle. Continuer la lecture

Tourisme de masse à l’assaut de la baie des îles ( Bay of islands) en Nouvelle-Zélande

Tourisme de masse dans la Bay of IslandsLe tourisme bas de gamme est à l’assaut de la baie des iles ( Bay of islands) l’un des paysages les plus somptueux de la Nouvelle-Zélande.Désolé de vous décevoir mais voilà ce que vous y découvrirez.

Jetski, promenades en hélicoptère, parachute ascensionnel, croisières nocturnes avec diners « romantiques », les dizaines d’agences de voyages et de tour operators de Paihia croulent sous les prospectus. Dernière trouvaille, un speedboat avec de puissants turbodiesels qui fonce avec ses passagers dans le fameux « hole in the rock », une arche naturelle creusée dans un rocher et battue par les vagues du Pacifique. Frayeur garantie au milieu du rugissement des moteurs. Continuer la lecture

Nouvelle-Zélande: cuisine maison à Mangawhai Heads

Au Sandbar de Mangawhai Heads

Cuisine maison à Mangawhai Heads:le Sandbar,un bon petit restaurant a Mangawhai Heads, dans le nord de la Nouvelle Zélande

Il ne paye pas de mine, ce Sandbar de Mangawhai Heads, une petite bourgade au bord de l’océan Pacifique entre Auckland et la Baie des Îles: installé sur une petite place, en face d’un salon de coiffure, un peu à l’écart de la rue principale. Quelques bancs sur la place, un bar, une cuisine que l’on aperçoit de la salle du restaurant. Continuer la lecture

Nouvelle-Zélande: dans le golfe de Hauraki

Nouvelle-Zélande: l’archipel du golfe de Hauraki

C’est magnifique mais ceux qui recherchent les espaces vierges et les promenades solitaires feraient bien d’aller chercher ailleurs. Le golfe de Hauraki est envahi par des hordes de vacanciers. Et aller si loin – quand on vient d’Europe – pour tomber sur du tourisme de masse…est assez décevant. Ennervant même. Il y a beaucoup de régions d’Europe,qui sont plus cool, même pendant les mois d’été.

En route pour les iles du golfe de Hauraki
Une mer bleu ou turquoise selon la couleur du ciel, d’innombrables petites criques de sable blanc, une végétation luxuriante…l’archipel de Hauraki en face d’Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande a tout du paradis…à ceci prés que ces îles paradisiaques sont envahies chaque jour par des hordes de touristes en provenance du continent. L’archipel à une demi-heure de bateau bus d’Auckland est l’un des plus beaux du monde, mais sa visite est ainsi partiellement gâchée par le tourisme de masse. Continuer la lecture

On est cool à Auckland

Un bassin du port d'Auckland

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande est tournée vers l’océan pacifique, la voile et le yachting, avec une atmosphère détendue qui charmera tous les visiteurs.

Les Néo-Zélandais prennent le temps de vivre. « C’est moins stressant qu’à Séoul, moins compétitif » explique un chauffeur de taxi sud coréen venu travailler dans la ville. A Auckland on est cool.

Pour qui sait éviter les hordes de touristes qui débarquent par milliers des bateaux de croisière et se précipitent près de Queenstreet dans les magasins freeshop, Auckland sera bien plus qu’une ville d’étape. On y découvrira un pays aimant la vie, avec une ambiance sui generis, mélange de monde anglo-saxon et latin. Restaurants en bord de mer, cuisine de tous les continents,terrasses à l’air libre, dans un environnement reposant pour l’oeil. Un dépaysement garanti avec certains pays européens. Continuer la lecture