Nouvelle-Zélande: l’envers du décor

Tourisme de masse dans la Bay of Islands

La Nouvelle-Zélande avec ses quatre millions d’habitants, sa nature -presque – vierge, et ses magnifiques paysages est à la croisée des chemins entre tourisme de masse et offres de qualité

Va t-elle continuer à promouvoir sans discrimination un tourisme de masse en transformant peu à peu ce pays en parc d’attractions? Ou exploitera t-elle au contraire son immense potentiel pour développer un tourisme de qualité générateur de substantielles et pérennes rentrées financières.


Tourisme de masse a Paihia dans la Bay of Islands

Le tourisme bas de gamme est à l’assaut de la baie des iles ( Bay of islands) l’un des paysages les plus somptueux de la Nouvelle-Zélande. Désolé de vous décevoir, mais voilà ce que vous y découvrirez.

Jetski, promenades en hélicoptère, parachute ascensionnel, croisières nocturnes avec diners « romantiques », les dizaines d’agences de voyages et de tour operators de Paihia croulent sous les prospectus. Dernière trouvaille, un speedboat avec de puissants turbodiesels qui fonce avec ses passagers dans le fameux « hole in the rock », une arche naturelle creusée dans un rocher et battue par les vagues du Pacifique. Frayeur garantie au milieu du rugissement des moteurs


Russel l’ancien bouge du Pacifique est devenu l’une des destinations les plus touristiques du nord de la Nouvelle-Zélande

Bateaux à l'amarrage a Russel en Nouvelle Zélande
Des centaines de baleiniers y accostaient aprés 12 mois de mer et la prostitution était la principale activité de la localité. C’est à cette époque qu’un ancien repris de justice du nom de Johnny Johnston ouvrit le » Johnny Johnston’s grog shop » qu’il transforma peu aprés en un hôtel au nom flatteur de Duc de Marlborough. Un hôtel qui existe encore.


Auckland, dans l’île du Nord, est une ville très agréable

Auckland de nuit
C’est la plus grande ville du pays –  toutes proportions gardées car elle a moins de deux millions d’habitants: une belle ville, tournée vers le Pacifique avec d’excellents restaurants et de beaux hôtels. D’énormes bateaux de croisières y font escale et y déversent chaque jour des milliers de touristes mais ils se concentrent dans les quartiers touristiques et ne polluent pas le reste de la ville.


jarretMoutonLes meilleurs restaurants d'Auckland