La fin du village

Cadenet village du Luberon

La fin du village une étude du sociologue Jean Pierre Le Goff paru chez Gallimard vous en apprendra bien plus sur les villages de Provence que tous les guides de tourisme. Car cette étude sur Cadenet, un village du Lubéron, montre comment un petit village provençal, devenu un gros bourg, avec l’arrivée d' »étrangers » ou perçus comme tels montre de l’intérieur les racines du « mal-être » français, un phénomène décrit dans le détail pour Cadenet mais qui peut s’appliquer à de nombreux villages de France, en Provence et au delà.
A l’heure du changement et de la mondialisation, estime Le Goff, le « village » continue d’être présent dans la mémoire et l’imaginaire des Français. Mais le divorce entre le mythe et la réalité n’a jamais été aussi flagrant. A l’ancienne collectivité a succédé un nouveau monde bariolé où individus, catégories sociales, réseaux et univers mentaux coexistent dans un même espace dépourvu d’un avenir commun.
A noter que cet ouvrage se lit facilement et n’a pas la sécheresse de beaucoup d’études du CNRS

Jean-Pierre Le Goff. La fin du village. Gallimard

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *