Vie de château en Bourgogne

le Château de Chassagne-Montrachet,

La vie de château en Bourgogne: certains châteaux portant des noms illustres ouvrent leurs portes à des hôtes de passage, que ce soit pour y déjeuner ou même y passer la nuit

C’est ainsi que le château de Chassagne-Montrachet appartenant à la famille Picard depuis 1977, et qui gère désormais un domaine de 65 hectares de diverses appellations, propose 5 vastes chambres donnant pour certaines d’entre elles sur la parcelle du domaine portant le nom de « Devant le château ». C’est l’une d’entre elles qui fut mise à la disposition de la présidente du Chili, Michelle Bachelet, lors de sa visite en 2009. Comme beaucoup de Chiliens, Michelle Bachelet a des ancêtres en Europe et certains des membres de sa famille résident encore à Chassagne-Montrachet.

On se sent comme chez soi dans ce château de Chassagne-Montrachet, où l’on peut sur réservation dîner le soir. Rien n’empêche néanmoins, si la cuisinière est de congé d’aller acheter à la cave du château l’une de ses bonnes bouteilles qui vont du Givry Village au Montrachet Grand Cru, et de pique-niquer « à la maison » avec un morceau de fromage du réfrigérateur. Personne ne vous le reprochera.

Au château de Pommard, autre grand nom de Bourgogne, on ne peut pas dormir au chateau, mais la salle à manger, installée dans une verrière donne sur le vignoble. Foie gras, quenelles à la chair de sandre passée au tamis avec un coulis de homard breton, Porc fondant à la bourguignonne avec une onctueuse sauce au vin, et pour terminer de superbes fromages notamment un Brillat-Savarin des fromageries Hess de Beaune. Des appellations prestigieuses sont servies au verre. Le spectacle depuis la salle à manger, avec les rayons du soleil jouant sur les feuilles de vigne est magnifique. La vie de château en quelque sorte. Il est dommage qu’un domaine tel que le chat eau de Pommard ne permette pas aux hôtes de passage d’y passer la nuit ce qui permettrait aux clients de mieux connaître les vins du Château. Les acteurs du secteur se plaignent que les visiteurs de la Bourgogne ne font que passer dans leur région. Eh bien, voilà comment les faire rester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *