www.a-lire.info
Le magazine des livres

la reglementation en france et aux etats-unis pour La detention d'armes


la réglementation en France et aux Etats-Unis pour la detention d'armes

La question se pose très régulièrement de savoir pourquoi les armes à feu sont en vente libre aux Etats-Unis alors qu’en France la vente est particulièrement réglementée. Au-delà de cette idée reçue en partie fausse puisque les états aux Etats-Unis conservent leurs prérogatives législatives sur ce point et qu’il n’est pas si aisé d’acheter une arme à feu sur le sol américain, il convient de revenir aux antécédents historiques des deux pays pour mieux comprendre la situation.

Détention d'armes: des contextes totalement différents

Lors de la Révolution Française à partir de 1789 les gouvernements successifs ont dû combattre un adversaire de l’intérieur pour maintenir en place le nouveau modèle politique républicain. Alors que Mirabeau proposait que des paysans soient armés et se constituent en sorte de milices pour protéger leurs terres, il était nécessaire qu’ils soient désarmés à la fin de la Terreur. Or, presque à la même époque les Américains combattaient pour leur indépendance nationale contre les Anglais, adversaires de l’extérieur, susceptibles un jour de revenir attaquer les Etats-Unis. Par conséquent, afin de prévenir toute nouvelle invasion, dans le deuxième amendement de la Constitution américaine il est écrit depuis ce temps que tout Américain a le droit de protéger sa famille et ses biens, y compris en s’armant.

Détantion d'armes: Winchester et l'esprit cow-boy de Buffalo Bill

Un siècle plus tard, à la fin du 19ème siècle, dans le but de redonner un certain patriotisme et une unité nationale à la population américaine après la sanglante guerre de Sécession, la firme Winchester a joué sur l’esprit cow-boy de Buffalo Bill sillonnant les terres américaines. Financée par cette société d’armement et aidée par l’armée de terre, cette campagne en train a remis au goût du jour le thème de la possession d’armes à feu par les citoyens américains désireux de défendre leur territoire. Et finalement, comme l’explique Jean-Charles Antoine, chercheur en géopolitique sur le thème du trafic d’armes à l’Institut Français de Géopolitique à Paris 8, ce n’est qu’en 1966, avec le débat des droits civiques aux Etats-Unis qu’une partie des Républicains alliés à des Démocrates ont soutenu la toute puissante National Rifle Association (NRA) dont le président Reagan fut par la suite un membre éminent, et ont fait de cette liberté de s’armer un droit inaliénable.

Détention d'armes: des besoins sécuritaires et sociaux totalement divergents

Les deux contextes nationaux sont donc totalement différents et résultent de besoins sécuritaires et sociaux totalement divergents. Par voie de conséquence, il est important que les réponses soient également adaptées aux situations et différenciées selon les pays, les cultures et les enjeux.

Pour en savoir plus :

Jean-Charles Antoine
Au cœur du trafic d’armes. Des Balkans aux banlieues
Editions Vendémiaire, 230 pages, Paris

Copyright A-lire.info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes sur la version mobile de A-lire.info

La réglementation de la vente des armes en France et aux Etats-Unis