www.a-lire.info
Le magazine des livres

Le trafic d'armes en Syrie au debut de la rebellion syrienne

 

En proie à une guerre interne la Syrie a connu au début de la guerre civile la superposition de deux pouvoirs, le gouvernement pro-Assad en place et la rébellion appuyée par l’Armée Syrienne Libre (ASL) fondée le 29 juillet 2011 et dont le quartier général est situé en territoire turc. Composée approximativement de moins de 50.000 hommes, dont la majorité provient des rangs de l’armée régulière ayant déserté, l’ASL nécessite des apports constants en armement léger afin de mener à bien sa mission de renversement du pouvoir en place.

D'où viennent les armes?

Les armes proviennent tout d’abord de l’intérieur du pays. Les officiers et soldats ayant fait défection à l’armée régulière ont intégré l’ASL avec de l’armement syrien, y compris au fur et à mesure que les livraisons russes s’effectuaient par le port de Tartous et que les défections augmentent. D’autre part, les armes affluent depuis les pays limitrophes (Turquie principalement, Liban, Irak) par le biais de livraisons effectuées par le Qatar, l’Arabie Saoudite et financées des Syriens exilés. Les filières s’organisent au-delà des frontières syriennes et pénétrent par voie routière aux postes frontières désormais tenus par des rebelles à la frontière turque, par des Libanais au sud et des Syriens à la frontière irakienne. Des bateaux en provenance de Benghazi ou des pays de la mer Noire ont même servi à récupérer des armes de guerre en territoire libyen ou dans des anciens stocks soviétiques afin de les acheminer au profit de l’ASL.

Vers une déstabilisation durable du Proche Orient.

Véritable appel d’air pour les armes légères de tous horizons, le conflit syrien est en passe de déstabiliser durablement tout le Proche Orient par l’amoncellement d’arsenaux clandestins qui seront de nature à engendrer des milices armées accrochées à leur pouvoirs politiques durement acquis après la résolution de ce conflit interne et d’empêcher toute stabilisation nationale syrienne à moyen ou long terme.

Pour en savoir plus :Jean-Charles Antoine
Au cœur du trafic d’armes. Des Balkans aux banlieues
Editions Vendémiaire, 230 pages, Paris

Copyright A-lire.info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes sur la version mobile de A-lire.info

Le trafic d'armes vers la Syrie. Qui alimente la guerre civile?