www.a-lire.info
Le magazine des livres

 

La fuite et la capture de l'ancien commandant d'Auschwitz

Rudolf Höss, ancien commandant du camp de concentration d'Auschwitz, prit la fuite vers le nord de l'Allemagne, lorsque l'armée rouge arriva aux portes de Berlin. Convaincu que l'Allemagne n'avait pas encore dit son dernier mot, il voulait continuer la lutte aux cotés de Himmler. Mais le Reichsführer lui annonça que tout était fini. " Sauve qui peut était le mot d'ordre" dira Höss dans ses mémoires.

Höss s'enfuit vers le nord de l'Allemagne

L'un des pires criminels du troisième Reich se retrouva ainsi livré à lui même. Un commandant de la Kriegsmarine de Flensburg lui fit établir de faux papiers, un ordre de marche au nom de Franz Lang, et Höss rejoignit son "affectation" à l'île de Sylt, où il comptait resté caché en attendant de trouver le moyen de quitter le pays.

La dernière affectation de Höss: l'administration des camps de la mort, au Wirtschafts-Verwaltungshauptamt

Tout laisse à penser qu'il aurait cherché, comme bon nombre des criminels du troisième Reich, à partir pour l'Amérique du sud, ou le général Péron et son épouse Évita n'étaient pas très regardants sur l'identité des immigrés allemands qui débarquaient à Buenos Aires pour commencer une nouvelle vie. La dernière affectation de Höss avait été a l'office Office central pour l'économie et l'administration -Wirtschafts-Verwaltungshauptamt- où il travaillait au département D chargé des camps de la mort. Mais c'était sans compter avec la pugnacité de Hanns Alexander, un juif allemand, que les alliés, qui découvraient peu à peu l'ampleur des crimes nazis, avaient chargé de traquer les responsables des massacres.

Un juif berlinois sous uniforme britannique traque l'un des plus grands criminels nazis

C'est l'itinéraire de ces deux hommes,Hanns et Rudolf, que raconte Thomas Harding, petit neveu d'Alexander dans un livre publié chez Flammarion : depuis leur naissance en Allemagne - Höss en forêt noire, et Hanns à Berlin dans le milieu cultivé et humaniste de la grande bourgeoisie berlinoise - jusqu'à ce 11 mars 1946 où Alexander, devenu officier britannique, partit avec un détachement de 25 hommes en direction de Gottrupel, une petite localité à l'ouest de Flensburg, pour mettre la main sur Höss qui vivait dans une ferme, toujours caché sous le nom de Franz Lang. Deux jours avant sa fiole de poison s'était brisée.

"Il faisait nuit noire et il n'y avait pas un bruit quand ils pénétrèrent dans la cour de la ferme de Gottrupel. Hanns descendit de sa Jeep, accompagné du médecin militaire et de son chauffeur, et ordonna aux autres de rester en retrait. Il se dirigea vers la porte et tambourina à la porte" Réveillé en sursaut, Höss était cerné.

Höss sera pendu à Auschwitz, sur le lieu même de ses crimes

L'un de plus grands criminels de l'histoire du troisième Reich sera jugé en Pologne et pendu sur les lieux mêmes de ses crimes, dans le camp d'Auschwitz. Avant d'être conduit à la potence, il passa ses dernières heures dans le bloc 11, également surnommé le "bloc de la mort"-celui-là même ou six ans plus tôt le Zyklon B avait été expérimenté sur des prisonniers de guerre soviétiques.

 

Thomas Harding. Hanns et Rudolf. Comment un juif allemand mit fin à la cavale du commandant d'Auschwitz. Flammarion

Copyright A-lire.info 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes sur la version mobile de A-lire.info

Comment un juif allemand mit fin à la cavale du commandant d'Auschwitz.




 


 

Heidegger, ecrits politiques