Une histoire de la coiffure

Une histoire de la coiffure, de la préhistoire au 21e siècle, avec des interviews de grands noms de la coiffure française actuelle comme André Delahaigue. » Dans le métier de coiffeur, explique André dans ce beau livre publié par les Editions Chronique, il y a des tendances artistiques, même si ce n’est pas un métier artistique »

« La mode, dit Delahaigue, c’est la décomposition de la lumière blanche pour faire l’arc-en-ciel,c’est le prisme. Même si la lumière est la même pour tout le monde, c’est ce que l’on en fait qui compte. On est dans l’interprétation, ce sont des prises de position ». Delahaigue est directeur artistique des salons Maniatis. « Tout ce que je fais dois être réalisable en salon. J’aime faire des choses possibles. Je ne retouche que très peu les cheveux sur les photos. Il y a une imperfection qu’on doit garder pour le réalisme ».

On trouvera aussi dans ce livre des interventions de David Lucas, un jeune coiffeur inspiré, de Marielle Loubert, perruquière, maquilleuse et coiffeuse, une véritable artiste, aussi à l’aise sur un podium Chanel que sur un shopping Vogue ou une scène d’opéra, et …cerise sur le gâteau, les confessions d’Alain, dernier et seul « maitre barbier » de Paris.

André Delahaigue, directeur artistique des salons Maniatis

André Delahaigue, directeur artistique des salons Maniatis


L’iconographie de l’ouvrage est très réussie et sa lecture agréable. On apprendra ainsi, parmi bien d’autres anecdotes, que les premiers peignes datent de plus de 10 000 ans,  et étaient  des peignes…à poux.  L’histoire de la coiffure a connu quatre  grandes époques, de la préhistoire à la renaissance, du 17e au 18e siècle, le 19e siècle « siècle échevelé, qui ont débouché sur le 20e siècle qui a vu la « Démocratisation à tous crins » de la coiffure.

Auteur du livre:Julien Thivin, avec Philippe Cazaban comme directeur artistique.

La vraie histoire de la coiffure du salon de quartier au podium. Editions Chronique
Site de l’éditeur

Une histoire de la coiffure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *