www.a-lire.info
Le magazine des livres

L'affaire Collini un roman de Ferdinand von Schirach

de

Quel est l'obscur motif qui a poussé Fabrizio Collini à assassiner dans sa chambre d'hôtel le très respectable Hans Meyer un magnat de l'industrie allemande? Ferdinand von Schirach, auteur de l'affaire Collini, et avocat de la défense au barreau de Berlin connaît toutes les arcanes du système judiciaire allemand, et son style froid et épuré éclaire dès le début l'étrangeté de l'affaire. L'assassin ne cherche pas à se défendre et refuse d'expliquer son geste. Caspar Leinen, le jeune avocat commis d'office, sera d'autant plus motivé pour percer ce secret qu'il connaissait très bien la victime et sa famille.

Un grand-père comme on en rêve, ce Hans Meyer !! il explique à ses petits enfants comment construire dans les arbres des cabanes sans clous ou comment déterrer les plus beaux vers de terre. Il leur offre des couteaux avec des manches en bois de bouleau. Caspar Leinen se souvient bien de cette époque, lorsqu'il jouait avec son copain Philipp, l'un des deux petits enfants de Hans qui sera tué avec ses parents dans un accident de voiture. Un vieil homme mélancolique ce Hans Meyer, qui pense encore au magnifique cheval que l'on avait du faire abattre par sa faute. Un coeur sensible ce patriarche affectueux et sensible.

Plus l'instruction avance, plus Caspar Leinen, est intrigué par l'attitude de son client. Vous serez probablement jugé pour assassinat, lui dit-il, vous pouvez être condamné à perpétuité. Collini pose ses deux mains sur la table. "C'est moi qui l'ait fait, dit-il,alors...". Etrange affaire en vérité, car la multinationale de Meyer, s'inquiète des efforts déployés par Leinen pour percer ce mystère. Pourquoi ne renoncerait-il pas à défendre son client? Cela favoriserait sa carrière... Mais Caspar continue son travail. Qui était donc Hans Meyer? Qu'avait fait jadis le gentil grand-père?

Ce roman de von Schirach n'est pas seulement une fiction soigneusement tissée mais aussi un roman sur l'impénétrabilité des êtres. Connaît-on vraiment ses proches, les êtres qui vous sont les plus chers? Un thème passionnant en soi, mais qui prend un relief tout particulier si l'on sait que l'auteur est le petit-fils d'un criminel nazi,condamné à vingt ans de prison à Nuremberg, Baldur Von Shirach, chef des jeunesses hitlériennes, et responsable de la déportation de 185000 juifs autrichiens, lorsqu'il était gouverneur de la région de Vienne (Autriche).Mais ce serait une erreur réductrice de voir dans cette fiction une transcription romancée de la propre histoire personnelle de l'auteur, qui avait deux ans lorsque son grand-père sortit de prison. Je ne me souvient pas de ce moment, a expliqué von Schirach en 2011 dans un article pour le Spiegel, " tout ce que j'en sais vient de récits, de photos et de films". Et de raconter qu'il avait un jour, enfant, demandé à sa mère ce que son grand-père avait fait et que celle-ci lui avait longuement "répondu avec des mots que je ne comprenais pas". "Je n'ai jamais compris, écrit-il un peu plus loin, pourquoi mon grand-père est devenu ce qu'il était".

Un peu comme Caspar Leinen avec Hans Meyer?

Ferdinand von Schirach. L'affaire Collini. Gallimard.

 

+ du même auteur:
Ferdinand von Schirach. Coupables. Gallimard