www.a-lire.info
Le magazine des livres

 

Opération Sweet Tooth, un roman de Ian McEwan

"J'étais vraiment très jolie. Et même plus encore(...) j'étais en fait une femme superbe". Serena Frome, diplomée de Cambridge et passionnée par les livres, est engagée comme secrétaire par le MI5 le célèbre service de renseignements britannique. Sa mission: infiltrer l'univers d'un jeune auteur britannique. Admiratrice de son oeuvre, la jeune femme finira par tomber amoureuse de sa cible... Un roman plein d'humour et de finesse mais moins amusant que Solaire, la précédente fiction du grand auteur anglais.

" Je n'étais qu'une secrétaire en mini-jupe parmi tant d'autres, ces milliers d'entre nous qui se déversaient dans les couloirs crasseux de la station de métro Green Park, où les détritus, la poussière et les courants d'air pestilentiels que nous acceptions comme notre lot quotidien nous giflaient le visage et nous décoiffaient.(...) Et lorsque j'arrivais au bureau, je restais une secrétaire qui tapait, le dos bien droit, sur une Remington gigantesque dans une salle enfumée, pareille à des centaines de milliers d'autres dans toute la capitale, qui allait chercher des dossiers, déchiffrait des écritures masculines, revenait en courant de sa pause déjeuner".

Les personnages de McEwan sont lucides On se souvient de Michael Beard, dans Solaire, un prix Nobel de Physique, invité au pôle nord pour parler du réchauffement climatique et qui avait une bien piètre opinion de lui même. Dans Opération Sweet Tooth on est parfois dans le burlesque mais cette fois en pleine guerre froide. Et les services de renseignements britanniques n'ont rien d'enthousiasmant.

La première mission de la jeune espionne est ainsi d'aller nettoyer de fonds en comble l'une des caches du service. "Si mon modeste rôle dans la lutte contre le totalitarisme consistait à mettre de la nourriture avariée dans des sacs poubelle et a récurer la crasse accumulée sur les parois d'une baignoire, alors je n'avais rien contre. C'était à peine plus ennuyeux que de taper un rapport".

Opération Sweet Tooth est amusant, et la traduction de France Camus-Pichon est excellente, mais le rythme est plus lent que dans Solaire. Peut-être parce que le sujet est plus sérieux. Comme par exemple dans cette description de la cible de la jeune Serena. " T.H.Haley ne devait rien au monde qui l'avait élevé avec bienveillance, instruit gratuitement et avec tolérance, lui avait épargné la guerre, l'avait amené à l'age adulte sans rituels effrayants ni famines, ni dieux vengeurs à redouter, et le gratifiait avec la trentaine d'une allocation généreuse mais ne limitait en rien sa liberté d'expression". L'humour dans Sweet Tooth n'a parfois rien de drôle.

Ian McEwan. Opération Sweet Tooth. Gallimard.

+ Du même auteur, également publié chez Gallimard, Solaire

Copyright A-lire.info 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Opération une fiction pleine d'humour du romancier anglais Ian McEwan