www.a-lire.info le magazine des livres


Un choix parmi les meilleurs romans espagnols

Un roman de Ignacio Delvalle, Empereurs des ténèbres
Une intrigue policière dans l'horreur de Léningrad

La neige et la glace ont figé la nature et les hommes. Elles projettent une aveuglante lumière blanche sur un champ de ruines, les ruines de Leningrad, ville martyre, assiégée depuis plus de deux ans par la Wehrmacht à laquelle se sont joints des volontaires espagnols de la Division Azul. Nous sommes fin 1943, et l'armée Rouge s'apprête à dégager enfin l'ancienne capitale des tsars par une contre-attaque victorieuse. Pour le soldat Arturo Andrade, enrôlé dans la Division Azul, le temps presse. Choisi pour ses anciens talents de détective, il n'a que quelques jours pour éclaircir une série de meurtres rituels d'une extrême violence : gorge tranchée, cœur arraché, corps coupé en deux. suite


Années lentes, un roman de Fernando Aramburu

Années lentes est un roman de l'écrivain espagnol Fernando Aramburu, mais cette fiction, à mi-chemin entre l'imaginaire et le réel, aurait pu aussi bien avoir comme intitulé Chronique du pays basque dans les années 70. Car l'action se déroule à l'époque de Franco dans un quartier populaire de San Sebastian.Suite


Cadix ou la diagonale du fou, de Arturo Perez-Reverte

Un roman historique à Cadix assiégé par les troupes de Joseph Bonaparte

"C'est dimanche, et la cloche fêlée de San Antonio annonce la fin de la mes se de midi.Assis à une table devant la porte de la pâtisserie de Burnel, sous les fers forgés des balcons peints en vert, le taxidermiste Gregorio Fumagal boit un verre de lait tiède en observant les fi dé les qui sortent de l'église, se dispersent parmi les bancs de marbre et les orangers plantés dans des caisses ou se dirigent vers le large terre-plein qui borde la place,où attendent des calèches et des chaises à porteur".

Il y a de l'ambiance et de la couleur locale dans ce roman policier de Perez-Reverte qui se déroule à Cadix à l'époque de la guerre d'Espagne,lorsque les armées de Joseph Bonaparte assiègent la ville. L'auteur a beaucoup travaillé, consulté beaucoup d'archives. "C'est un roman,pas un livre d'histoire" souligne t-il pourtant en expliquant que cela lui a permis de prendre certaines libertés avec les dates, les noms, et les caractères de certains personnages. Suite


José Manuel Fajardo:mon nom est Jamaica
Un va et vient incessant entre notre époque et celle des conquistadors.

Santiago Boroni est persuadé d'être juif : pour lui c'est une évidence et cette étrange révélation l'a frappé après deux morts successives : celle de sa femme, emportée par un cancer et celle, dont il se sent profondément responsable ; de son fils, qui vient de périr dans un accident de voiture. L'énigme de cet homme à la recherche d'une identité est le thème du dernier livre de l'Espagnol José Manuel Fajardo « Mon nom est Jamaïca » publié aux éditions Métaillé. Suite

 

Copyright A-lire.info