www.a-lire.info
Le magazine des livres

Judith Schalansky: l'Inconstance de l'espece

L'Inconstance de l'espèce de Judith Schalansky, considérée comme l'un des écrivains les plus représentatifs de la littérature allemande contemporaine, décevra tous ceux qui recherchent dans une fiction une forme de tension romanesque.

L'inconstance de l'espèce de Judith Schalansky: un Bildungsroman

En allemand, le titre original du livre est " Le cou de la girafe" (Der Hals der Giraffe) avec comme sous-titre " Bildungsroman" que l'on peut traduire comme roman d'apprentissage. Un genre devenu célèbre depuis le Wilhelm Meister de Goethe. Mais ce sous-titre lui même peut porter à confusion. Il n'y a chez Inge Lohmark, cette professeur de biologie de l'ex Allemagne de l'Est, personnage principal de l'Inconstance de l'espèce - à défaut d'être héroïne de ce "roman"- ni apprentissage ni évolution, comme le voudrait le genre du Bildungsroman, mais au contraire repli sur soi même et ses certitudes.

L'inconstance de l'espèce: une enseignante incapable de penser par elle même

Isolée dans une petite ville de Poméranie, Inge s'enferme dans ses certitudes et voit tout ce qui l'entoure à travers le prisme des processus physico-chimiques,des mécanismes de l'évolution et de la génétique. Incapable de penser par elle même, elle se raccroche à ce qu'elle peut, en l'occurrence les sciences naturelles. Ce quasi monologue sur le monde enthousiasmera certains lecteurs. D'autres plus attachés à la fiction traditionnelle seront plus réservés, rejoints en ce sens par le critique de la Süddeutsche Zeitung qui écrit que ce livre, qualifié en passant de "Manuel" (Lehrbuch) et non plus de roman-même d'apprentissage- devient rapidement ennuyeux. Une fois qu'on a compris comment Inge Lohmark pense et voit le monde, écrit en substance le journal, tout le reste n'est qu'une variation sur ce thème.

L'inconstance de l'espèce: il manque à cette fiction une trame romanesque

Le désarroi d'une enseignante, à la disparition du système communiste dont elle était chargée d'enseigner la validité, aurait pourtant pu donner lieu à une fiction prenante. En convertissant ce roman en un discours sur les équilibres naturels, les processus héréditaires, et la théorie de l'évolution, Judith Schalansky a sans doute voulu décrire un personnage dépassé par la liberté de penser qui lui est offerte avec la chute de la dictature. Mais il manque à ce "Bildungsroman", original et très bien traduit en français, une vraie trame romanesque.

Judith Schalansky. L'inconstance de l'espèce. Actes Sud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes sur la version mobile de A-lire.info

L'inconstance de l'espèce, un roman de Judith Schalansky, sur l'esprit d'une enseignante détraquée par la perte de ses repères à la chute du régime communiste d' Allemagne de l'Est.




 


 

Heidegger, ecrits politiques